Les lignes directrices en matière de recherche

A partir des problèmes récurrents et questions qui lui sont posées, la Boutique de Sciences identifie et transmet aux pouvoirs publics des voies de recherche à développer pour construire une transition durable et ainsi promouvoir l’élaboration démocratique des choix scientifiques et techniques en matière de transition écologique et sociale de la société. Le bilan des demandes pour les années 2014 et 2015 est décrit ci-dessous. Il se base sur une analyse des 100 questions de recherches qui lui ont été posées jusqu’ici. Cette note n’est donc pas une liste exhaustive des types de questions soumises, mais bien une synthèse mettant en évidences les grandes tendances des thématiques qui préoccupent de manière récurrente la société civile.

Une centaine d’acteurs ont été consultés à cet effet, issus du secteur associatif et/ou agricole en fédération Wallonie-Bruxelles.  Pour n’en citer que quelques-uns, on retrouve par exemple InterEnvironnement Wallonie, BioWallonie, l’Union Nationale des Agro-biologistes Belges (UNAB), Nature et Progrès, le Réseau Transition Wallonie-Bruxelles, le Réseau des GASAP, le Réseau de Consommateurs Responsables (RCR), le Début des Haricots, QUINOA, le FoodFirst Information and Action Network (FIAN),  la coopérative Terre en Vue, la coopérative Agricovert, la coopérative Paysans-Artisans, la coopérative Ferme de la Baillerie, la chèvrerie Delobel et Green-Index/YouMeal scrl.

Le point commun des acteurs consultés est leur souhait d’œuvrer pour un développement plus durable de la société et de prendre part au travers de leurs activités à une transition sociale et/ou écologique. Cette transition ainsi que le développement de leur activité est soutenue par des collaborations et apports scientifiques tels que ceux proposés par la Boutique de Sciences. La recherche scientifique est sans nul doute un facteur clé favorisant le développement économique, social et environnemental de la société. Par cette note, nous encourageons les pouvoirs publics, centres de recherches ainsi que nos universités et hautes écoles à approfondir certaines lignes directrices qui répondent à un besoin réel de la société civile. Nous identifions 6 axes principaux listés ci-dessous et décrits en détails dans un PDF téléchargeable.

  • Axe 1 - Mieux comprendre l’économie des circuits-courts alimentaires et de la filière bio
  • Axe 2 - Alimentation et aménagement du territoire : relocaliser l'agriculture et faciliter l’accès à la terre
  • Axe 3 - Résoudre les contraintes et développer les potentiels de l’agriculture urbaine
  • Axe 4-  Optimiser les techniques d'élevage
  • Axe 5 - Améliorer les pratiques culturales pour l'environnement et pour la qualité de la production
  • Axe 6 - Développer l’autonomie énergétique, protéïque, économique et décisionnelle des agriculteurs